Aller au contenu

Vidangez votre moto Suzuki

Vidanger votre moto est surement l’entretien le plus simple que vous pouvez réaliser seul.
La vidange consiste à remplacer l’huile ainsi que le filtre à huile de votre GN 125.
Cela ne prend pas beaucoup de temps et en le réalisant tout seul, vous allez gagner de l’argent !


À quelle fréquence réaliser la révision ?

Si votre 2 roues est encore sous période de garantie, je vous conseille vivement de ne pas faire l'entretien vous même mais de laisser faire le concessionnaire.
En cas de problème, vous risquez de vous voir refuser la garantie par la marque.
Une fois cette période passée, la vidange de votre Suzuki devra se faire tous les cinq à dix milles kilomètres ou si vous ne roulez que très peu, annuellement.


Qu'est ce qu'il faut pour faire la vidange de son 2 roues?

Si faire sa vidange n’est pas très compliqué, il vous faudra prévoir quelques outils et accessoires pour réaliser la vidange simplement :
- Un bac pour récupérer l'huile
- Quelques clés dont une clé à sangle pour démonter le filtre à huile
- Un joint de bouchon de vidange neuf
- Un nouveau filtre à huile
- Ainsi que bien sur de l’huile adaptée à votre Suzuki


Comment faire la vidange de votre GN 125 ?

C'est facile à comprendre, enlever la vieille huile, changer le filtre à huile par un nouveau et remettre de la nouvelle huile.

Pour aller un petit peu plus loin, la première des choses à faire est de repérer la vis de vidange et d’y accéder.
Une fois que vous l’avez, mettez un bac de collecte bien en dessous (par sécurité, mettez un grand carton sous le bac, on ne sait jamais…).

Faite monter en température le moteur de votre Suzuki, l'objectif est juste de fluidifier un petit peu l’huile pour qu’elle s'écoule plus vite et entraîne les saletés.
Une minute serra largement suffisante afin que l’huile soit à température.
Attention maintenant de ne pas vous brûler. Ouvrez la vis de vidange pour laisser l’huile couler.

La seconde étape c’est de trouver votre filtre à huile.
Maintenant que vous l'avez vu, utilisez la clé à filtre (clé à sangle) pour dévisser le filtre à huile.
Vous pouvez mettre un peu d’huile sur le joint de votre filtre avant de le remettre en place.
Ensuite : Serrez le sans trop le serrer.

Quand il n’y a plus aucune goutte d’huile qui coule, c’est que le carter d'huile est vidangé.
Il est temps maintenant de remettre le bouchon de vidange avec le nouveau joint.Le couple de serrage est de l’ordre de 35 à 40Nm.
Il est temps maintenant de mettre de l'huile neuve dans votre carter.
Question quantité : vous devez être remplir entre le minimum et le maximum.
Trop peu d’huile c’est pas enviable et trop c'est pas plus enviable.
N’hésitez pas à vous fier aux documentations de votre Suzuki GN 125 ou contactez Suzuki pour en savoir plus.
Ne mettez pas du premier coup le maximum d'huile, gardez un petit peu de marge.
Allumez votre Suzuki GN 125 quelques secondes pour faire circuler l’huile.
Il faut également que le filtre à huile se remplisse.Une fois la circulation effectuée, faites le niveau une nouvelle fois à l'aide de la jauge à huile et faite l’appoint si il en manque.

Si vous aviez du démonter des pièces, vous pouvez tout remettre en place sur votre Suzuki, et de ranger vos outils et d'essayer votre machine.
Attention à votre huile usagée, pensez à la déposer dans un garage ou dans une déchetterie pour qu’elle soit recyclée.


Quel budget pour rouler à moto ?

Comme pour n’importe quel véhicule, vous ne pouvez pas faire l’impasse sur l’entretien, sans quoi vous vous engagez à des casses mécaniques et des pannes en tout genre. Il est donc important de le faire. Certes, cela a un coût, mais cela sera toujours moins élevé que de faire des réparations ou de racheter une nouvelle moto, qu’elle soit d’occasion ou neuve. Mais quel budget, devez-vous allouer à votre moto pour pouvoir rouler en toute sécurité ?

  1. Les frais d’entretien vont donc faire partie de votre budget annuel alloué à la moto, en plus des dépenses de carburant. En moyenne, vous devrez débourser 150 euros pour une révision. Sachez que dans ce prix, vous aurez la moitié de main d'œuvre. Si vous souhaitez faire des économies, il va vous falloir vous mettre à la mécanique.
  2. Nous en avons déjà parlé, mais le second poste qui va vous faire sortir la carte bancaire, c’est le carburant. Cela n’est pas nouveau, une moto ou un scooter, c’est beaucoup moins économe qu’une voiture. De ce fait, si vous utilisez votre 2 roues tous les jours pour vous rendre au travail, le budget carburant risque d’être plus élevé. En plus, le tarif au litre ne fait qu’augmenter.
  3. Les équipements vont aussi vous coûter un peu d’argent. Le casque et les gants sont obligatoires, donc vous n’y échapperez pas. Nous vous conseillons fortement d’investir aussi dans un blouson avec dorsale ou de choisir une dorsale avec bretelles. Vérifiez qu’elle soit homologuée CE. Si vous désirez une protection complète, vous pouvez aussi envisager les genouillères et les coudières.
  4. La dernière dépense va concerner votre assurance moto. En effet, vous devez absolument assurer 2 roues. C'est une obligation légale. Vous devrez donc avoir au minimum une assurance au tiers. Toutefois, il est plus que recommandé de prendre une assurance avec une couverture plus complète. Si une assurance au tiers pour une voiture de plus de 10 ans peut être envisagée, il en est tout autre pour une moto, puisque les risques d’accidents sont plus élevés. Aussi, les blessures sont plus nombreuses et souvent plus graves, du fait que vous ne soyez protégé par une carrosserie. En moyenne, pour avoir de bonnes garanties et des franchises raisonnables, il vous faut compter une trentaine d'euros par mois. Au-delà du critère du prix, nous vous conseillons de prêter attention aux options. Il peut notamment être intéressant de couvrir vos accessoires et équipements.

Si vous faites le calcul global, cela devrait représenter environ 2000 euros par an, pour 10 000 km à l’année.
Entretien2roues.com